4 mythes qui ont la vie dure à propos de l’hydratation

0

Boire de l’eau c’est bien. En boire trop ou n’importe comment ce n’est pas forcément recommandé.

Oui il faut boire souvent, régulièrement, et de préférence de l’eau pure et plate. D’ailleurs celle-ci constitue 60% de votre masse corporelle. Mais il ne faut pas boire non plus à tort et à travers, en excès et n’importe quand, comme certain-e-s le font en pensant se faire du bien.

Voici 4 mythes sur l’hydratation qui ne reposent sur aucun fondement sérieux.

1. Vous devez boire X verres (ou X litres) par jour

Vous connaissez tous ce ou cette voisine de bureau qui ne se déplace jamais sans sa petite bouteille d’Evian, et qui sirote toute la journée par petites gorgées. C’est bien, c’est rafraichissant, mais ça n’apporte pas grand chose. Cette règle qui veut qu’on boive toute la journée est surtout une très belle invention du marketing des lobbies de l’eau en bouteille, qui apparemment fonctionne encore très bien. Car tout le monde n’a pas les mêmes besoins en eau, et cela dépend aussi de facteurs externes comme votre alimentation, ou encore la température extérieure. Franchement, c’est si agréable que ça d’engloutir des litres de flotte quand on n’a pas soif ? Sinon il y a une autre règle, infaillible et éternelle : buvez quand vous avez soif, tout simplement. Ce qui nous conduit tranquillement mais sûrement au point n°2.

loading...

2. Si vous avez soif c’est que vous êtes déjà déshydraté

Au sens purement physiologique, c’est vrai. La soif est déclenchée par une baisse de votre quantité en eau dans le corps, mais ce n’est pas aussi radical que cela.

Le niveau normal de soif arrive généralement avec une baisse de 2 à 4% d’eau dans le corps. Tant que vous n’avez pas de problèmes rénaux, c’est généralement tolérable, et c’est juste un bon indicateur que vous avez besoin de vous hydrater un peu. Mais la vraie déshydratation vient quand vous passez entre 5 et 8% de baisse d’eau dans le corps, mais dans ce cas vous éprouverez une certaine fatigue et faiblesse, bien plus sévère qu’une simple sensation de bouche sèche.

Et si vous faites du sport, l’équivalent d’un verre toutes les 20 minutes devrait amplement suffire.

3. Les boissons énergisantes sont le meilleur choix après l’exercice

Cela dépend. Les boissons énergétiques sont généralement riches en sels minéraux qui favorisent la récupération et le remplacement de ceux qui sont partis avec la transpiration. Mais boire des préparations de type Gatorade n’est nécessaire que si vous faites de l’exercice intense pendant une longue période, comme de la course de fond ou du vélo sous un chaud soleil. Sinon, même une bonne bière est un meilleur choix. Et sinon bien sûr, de l’eau, toujours, tout simplement.

4. Boire abondamment chasse les toxines de votre corps

Pas vraiment. Il y a cette croyance populaire qui dit que de boire de grandes quantités d’eau éliminerait par magie les toxines de votre organisme.

Boire des rations adéquates d’eau favorise un bon fonctionnement correct de votre métabolisme, et parmi celui-ci, la désintoxication naturelle générée par votre foie et vos reins, et tout cela fonctionne avec la bonne quantité d’eau. En boire plus, ou trop, ne sert à rien et n’apportera rien de mieux. Pire, cela peut être nuisible au processus de détox, car cela dilue la concentration de sel dans votre sang, ce qui pourrait endommager reins et foie en les empêchant de fonctionner normalement.

Bon, tout cela n’est pas une raison pour remplacer l’eau par le whisky non plus, notez bien…

(source)

Commentaires

commentaires