Deux remèdes pour soigner les lèvres gercées

0

L’hiver sera bientôt là et le froid ne va pas épargner vos lèvres. Il existe des produits naturels pour guérir les lèvres gercées, suivez nos conseils.

L’hiver, il est courant d’avoir les lèvres qui se dessèchent et deviennent gercées. C’est une partie du corps très fragile dont il faut prendre soin et encore plus lorsqu’il fait froid. Il faut absolument les soigner au risque de voir apparaitre des petites fissures qui, si elles ne sont pas esthétiques, endommagent vos lèvres et vous font souffrir. Voici quelques remèdes naturels contre les lèvres gercés.

Le karité pour soigner les lèvres gercées

Les baumes sont généralement très efficaces pour prendre soin des lèvres gercées. Ne cherchez pas dans les pharmacies ou dans les supermarchés, il est possible de préparer ses baumes soi-même facilement. Voici une recette qui utilise le karité en ingrédient principal. Vous aurez besoin de 15g de beurre de karité, d’1 goutte d’huile essentielle de citron et de 10ml d’huile d’amande douce.

loading...

Commencez par faire fondre le beurre de karité dans une casserole au bain-marie, ajoutez ensuite l’huile essentielle de citron et l’huile essentielle d’amande douce. Mélangez doucement ce mélange et lorsque celui-ci est froid, versez-le dans un pot hermétique afin de le conserver. Il faudra stériliser le pot au préalable. Appliquez ce mélange sur vos lèvres plusieurs fois par jour.

Un baume à la cire d’abeille pour soigner les lèvres gercées

La cire d’abeille est très efficace pour éviter les gerçures sur les lèvres, combinée avec l’huile d’olive elle fera un très bon baume à lèvre. Pour cette recette vous devrez réunir 1 cuillère à café de cire d’abeille et une cuillère à café d’huile d’olive.

Mélangez la cire d’abeille et l’huile d’olive avec quelques gouttes d’eau minérale et faites fondre au bain marie. Ensuite, comme pour la recette précédente, versez la pâte obtenue dans un pot hermétique, stérilisé au préalable. Vous appliquerez ce baume sur vos lèvres autant de fois qu’elles en auront besoin.

Commentaires

commentaires