L’astuce pour réduire ses mensualités

0

Vous avez trop de crédits et vous souhaitez les regrouper en un seul ? Voici quelques astuces à suivre afin de pouvoir bénéficier d’une restructuration de dettes. Grâce au rachat de crédit, vous pourrez enfin retrouver votre pouvoir d’achat !

Ou-placer-votre-argent_article_landscape_pm_v8

Le rachat de crédit, késako ?

Appelé également regroupement de crédit, le rachat de crédit permet de réunir plusieurs prêts en un seul et d’alléger ses mensualités de remboursement jusqu’à – 60 %. Cette baisse significative donnera un nouveau souffle à vos finances !

De plus, cette opération permet d’avoir un seul interlocuteur, au lieu de passer par l’intermédiaire  de plusieurs organismes financiers, ce qui comporte une considérable simplification dans la gestion de son budget.

loading...

Un exemple concret va nous permettre de mieux comprendre l’intérêt de cette démarche. Jean, employé de 35 ans, a contracté deux crédits personnels (un prêt auto et un prêt travaux) en plus de son prêt immobilier. La somme totale de ses mensualités s’élève à 550 €. Grâce au rachat de crédit, il pourra regrouper l’ensemble de ses dettes et payer une mensualité unique de 410 €. Cela correspond à une réduction non négligeable de 140 € sur ses remboursements mensuels.

Pour plus de renseignements sur le rachat de crédit, vous pouvez consulter ce guide très complet.

Quand envisager un rachat de crédit ?

La restructuration de dettes est un dispositif particulièrement gagnant pour les personnes ayant un taux d’endettement d’au moins 33 %. Avec un taux d’intérêt unique entre 5 et 9 %, le rachat de crédit offre au final des conditions plus avantageuses d’un crédit révolving, dont le taux avoisine en moyenne le 20%.

En allongeant la durée de vos prêts sans vous prendre à la gorge, le rachat de crédit vous permet de sortir du surendettement et retrouver un meilleur pouvoir d’achat pour la réalisation de tous vos projets !

Rachat de crédit : quelles conditions ?

Afin que l’opération soit financièrement intéressante, les organismes de rachat de crédit demandent souvent un montant minimum de crédits à regrouper, compris entre 10.000 et 15.000 €. Il est aussi préférable avoir un contrat de travail stable. Sans être nécessaire, le fait d’être propriétaire d’un bien immobilier sera indiscutablement un atout. Au contraire, le fait d’être FICP (fiché à la Banque de France, soit interdit bancaire) peut constituer un obstacle : dans ce cas, il faudrait tout d’abord régulariser cette situation avant d’accéder au rachat de crédit.

A qui s’adresser ?

Il existe plusieurs sites internet offrant un service de mis en relation avec les organismes financiers : en remplissant un seul formulaire vous serez contacté par plusieurs sociétés afin de pouvoir comparer leurs offres sans engagement et choisir la plus avantageuse.

Commentaires

commentaires